Recette civet de poulet à la créole (Réunion)

Le civet fait partie des nombreuses spécialités qu’offre la cuisine réunionnaise. Sur l’ile de la Réunion, on prépare généralement en civet, les gibiers, les volailles, mais aussi les zourites ! Voici une recette simple, gourmande et conviviale, à partager en famille ou entre amis !

Avis :

()

Civet de poulet à la réunionnaise

Le civet Réunionnais

Le civet fait partie des nombreuses spécialités qu’offre la cuisine réunionnaise. Parmi les différentes préparations culinaires de l’île, il y a les caris, les rougails, les rôtis, les massalés, les sauces et bien d’autres encore. À savoir que la cuisine créole est une cuisine influencée par beaucoup de cultures (Chinoise, Indienne, Africaine, Française…), ce qui donne une cuisine très diversifiée, riche en saveurs et en épices. 

Les civets sont généralement utilisés pour préparer les gibiers, les volailles, mais aussi les zourites ! (un nom malgache qui désigne un jeune poulpe ou une petite pieuvre). Ils sont composés d’oignons, de tomates, d’ail, de vin rouge et d’épices ! Comme vous pouvez le constater, le civet réunionnais est très proche de la recette originale utilisée en France, même si elle a été quelque peu modifier pour répondre à la culture locale. Si vous souhaitez en savoir un peu plus sur les différentes préparations culinaires de la Réunion, je vous invite à consulter cet article !

Histoire de famille

Cari canard
Cari canard, Cilaos

C’est un plat créole qui fait partie de mes racines culinaires, car il me rappelle mon enfance, quand toute la famille partait le week-end s’installer au bord de mer ou à côté d’une rivière pour pique-niquer.

À savoir qu’un pique-nique réunionnais n’a rien à voir avec celui de la métropole. À la Réunion, on emporte les tables, les couverts, les assiettes, les bâches pour la pluie ou le vent, les marmites, les verres, les tabourets, les raquettes de badminton, les ballons, la guitare… Bref, un vrai feu de camp !

Quant au repas, oubliez les petits sandwichs et la petite salade, là, je vous parle de la grosse marmite de riz avec le civet coq, le rougaille saucisse, le cari, les grains (lentilles, gros pois, haricot rouge …), des bouchons, des samoussas, des bonbons piment, les grillades…

D’autant plus qu’il n’est pas rare de retrouver son voisin ou des amis de la famille, installés juste à côté de vous, ce qui rend ces moments encore plus agréables.

Tout ceci pour dire que ce plat représente un moment de partage et de convivialité, en famille ou entre amis. Ce qui est sûr, c’est que je ne me lasserai jamais de le cuisiner, qu’il fasse chaud ou froid, n’importe où dans le monde.

En tout cas, j’espère que cette recette vous plaira !

 Civet de poulet à la créole (Réunion)

Civet de poulet à la créole (Réunion)

5 from 1 vote
Plat : PrincipalCuisine : Cuisine Réunionnaise, Cuisine créole
Nombres de personnes

4

Personnes
Temps de préparation

15-20

minutes
Temps de cuisson

75

minutes

    Le civet fait partie des nombreuses spécialités qu'offre la cuisine réunionnaise. Sur l'ile de la Réunion, on prépare généralement en civet, les gibiers, les volailles, mais aussi les zourites ! Voici une recette simple, gourmande et conviviale, à partager en famille ou entre amis !

    Ingrédients

    • 1

      1 poulet fermier (1,5 kg - 1,7 kg )

    • 5

      5 tomates mûres (de taille moyenne)

    • 20 gr

      20 gr de gingembre

    • 3 gousses

      3 gousses d'ail

    • 1

      1 gros oignon blanc

    • 3 feuilles

      3 feuilles de quatre épices

    • 1

      1 clou de girofle

    • 2 branches

      2 branches de thym

    • 1 feuille

      1 feuille de laurier

    • 50 cl

      50 cl de vin rouge tannique

    • 10 cl

      10 cl de fond brun

    • 3 cuillère à soupe

      3 c. à soupe de persil haché

    • Sel/Poivre

    • Huile neutre

    Étapes

    • Découpe de la volaille :

      • Découpez votre volaille en gros morceaux (les cuisses coupées en deux et les blancs en 2 ou 3), puis coupez la carcasse en 4 ou 5. (Veillez à bien retirer les petits os lorsque vous cassez la carcasse)
    • Cuisson :

      • Dans une marmite, faites chauffer 2 c. à coupe d’huile.

      • Lorsque l’huile est chaude, faites dorer votre poulet sur toutes ses faces.

      • Une fois que le poulet est bien doré, retirez-le de la marmite et enlevez l’excèdent de gras que celui-ci a rendu.

      • Dans la même marmite, sur feu moyen, faites suer pendant 1-2 min l’ail, le gingembre haché ainsi que l’oignon ciselé.

      • Ajoutez 2/4 de votre vin rouge puis faites réduire de moitié.

      • Ensuite, ajoutez les tomates concassées ainsi que le thym, le laurier, le clou de girofle, les feuilles de quatre épices et le fond brun.

      • Ajoutez de nouveau votre poulet, du sel et du poivre, puis couvrez la marmite et laissez cuire à feu moyen pendant 30 min.

      • Au bout de 30 min, ajoutez le reste de votre vin rouge puis, poursuivez la cuisson à découvert afin de faire évaporer l’excédent d’eau. Le tout doit cuire avec un petit frémissement et non une grosse ébullition.

      • Après 30 min de cuisson supplémentaire, retirez le poulet de la marmite puis filtrez le liquide à l’aide d’un chinois ou d’une écumoire. (Cette étape n’est pas nécessaire, elle permet simplement d’obtenir une sauce lisse, plus présentable. Personnellement je préfère lorsqu’il reste encore quelques morceaux d’oignons et de tomate)

      • Si vous ne souhaitez pas réaliser cette étape, laissez le poulet dans la marmite et retirez simplement les branches de thym et de quatre épices puis faites réduire la sauce jusqu’à l’obtention d’une texture nappante.

      • Rectifiez l’assaisonnement puis parsemez le tout de persil haché.

    • Accompagnement :

      • Dans ma famille, on accompagne ce plat avec du riz blanc, des lentilles au thym et curcuma, et un bon rougail tomate. Cependant, il peut aussi être servi avec une salade ou des pommes de terre, mais surtout, n'oubliez pas le pain pour saucer !

      Bon appétit ! 

      Noter la recette

      Moyenne : / 5. Nombre de vote :

      aucun vote, soyez-le premier !

      Suivez Cuisine Autodidacte sur les réseaux

      N'hésitez pas à partager les recettes

      Nous sommes navrés que vous n'ayez pas aimé…

      Faites nous part de vos suggestions afin que nous puissions nous améliorer !

      D'autres articles à découvrir

      Laisser un commentaire

      Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.