Pocher départ à froid/chaud

Image par Three-shots de Pixabay

5/5 – (1 vote)

  Pocher un aliment consiste à l’immerger dans un liquide pour le cuire. La cuisson peut commencer à froid ou à chaud, suivant l’aliment et le résultat désiré. Quant à la nature de ce liquide, celui-ci peut aussi varier : eau, fond, fumet, vin, bouillon, lait…

Mais pourquoi cela fait-il une différence ? Après tout, dans les deux cas, l’aliment cuit dans un liquide. 

Eh bien… cette différence de température amène des résultats complètement opposés et c’est justement ce que nous allons voir ici !

Fiche technique

Pocher départ à froid

Définition : Immerger un aliment dans un liquide froid que l’on va ensuite venir chauffer jusqu’à frémissement. Le liquide choisi peut-être de l’eau, un fond, un fumet, un bouillon…

Type de chaleur : Convection

Diffusion des saveurs : On parle du phénomène d’Osmose, car les saveurs vont venir s’échanger entre elles. Ainsi, le liquide prendra le goût de la garniture aromatique et de l’aliment et ce dernier sera enrichi par les arômes du liquide à son tour.

Utilisation :

  • Blanchir pour éliminer l’excès de sel et les impuretés.
  • Précuire ou réhydrater certains aliments secs.
  • Réaliser des sauces, des bouillons, des fonds.
  • Cuire des aliments fragiles comme le poisson.
  • Cuire des aliments qui demande une cuisson longue pour attendrir les chairs.

Aliments :

  • Légumes secs (lentilles, pois, haricots).
  • Poissons entiers ou en filet.
  • Viandes nécessitant une cuisson longue coupées en gros morceaux.
  • Volaille entière.
  • Abats (ris de veau, cervelle…).
  • Pommes de terre (le phénomène d’Osmose ne s’applique pas pour les PDT, car on retire simplement l’excès d’amidon).

Avantages :

  • Permet de créer des bouillons riches en saveurs comme les fonds (volaille, veau…), qui viendront ensuite renforcer /créer une sauce.
  • Les viandes restent tendres et moelleuses.
  • Cuisson uniforme et simple.
  • Mode de cuisson doux qui permet de préserver la chair délicate des poissons.
  • Ne nécessite pas de matières grasses.
  • Le liquide peut servir de base pour une sauce.

Inconvénients :

  • Cuisson longue.
  • L’aliment principal perd de son goût pendant la cuisson, il faut donc compenser par un liquide aromatique corsé, éviter l’eau sauf si vous souhaitez réaliser un liquide aromatique ou simplement blanchir un aliment.
  • Diminution des valeurs nutritives des aliments, destructions de certaines vitamines.

Exemple :

  • Pot aux feux
  • Poularde sauce suprême
  • Filet de poisson cuit en court-bouillon
  • Oeufs durs, mollet, cocotte…

Pocher départ à chaud

Définition : Plonger un aliment dans un liquide en ébullition, ce liquide sera préalablement salé. Plus la cuisson est courte, plus la dose de sel sera importante.

Type de chaleur : Convection

Diffusion des saveurs : Contrairement à une cuisson pocher départ à froid, la différence de température entre l’aliment et le liquide en ébullition provoque une coagulation des protéines ce qui limite la diffusion des arômes et des nutriments dans le liquide pour les concentrer dans l’aliment. Il y a tout de même une destruction de certaines vitamines et nutriments, c’est pourquoi on favorisera une cuisson rapide.

Utilisation :

  • Cuisson à l’anglaise pour les légumes.
  • Préserver la chlorophylle.
  • Pocher des œufs.
  • Blanchir des aliments tel que les épinards.
  • Cuisson à blanc pour préserver la couleur blanche de certains légumes.
  • Cuire les crustacés rapidement.

Aliments :

  • Tout type de légume frais
  • Pommes de terre
  • Abats
  • Crustacés
  • Mollusque
  • Œufs
  • Foie gras
  • Volaille
  • Viande de boucherie
  • Fruits

Avantages :

  • Cuisson relativement courte et simple.
  • Pas de matière grasse.
  • Cuisson uniforme.
  • Permet de garder la couleur verte de certains légumes.
  • Meilleure conservation des nutriments et des vitamines contrairement au départ à froid.
  • Permet une double cuisson de certains aliments. Ex : pocher une ballotine de volaille pour ensuite la colorer dans une poêle.

Inconvénients :

  • Destruction de certaines vitamines.
  • Il est important de bien doser le sel.
  • Sous l’effet de la chaleur, les chairs se rétractent.
  • Il faut stopper la cuisson avec une glaçante.
  • Le temps de cuisson doit être respecté.

Exemple :

  • Bœuf à la ficelle
  • Foie gras au torchon
  • Homard froid
  • Œufs pochés
  • Poire pochée au vin

Articles récents

Joue de boeuf

Joue de bœuf fondante au vin rouge et petits légumes

Ce n’est pas un morceau de viande que l’on rencontre sur toutes les étales, et pourtant lorsqu’elle est bien cuite, celle-ci devient moelleuse et fondante en bouche… Économique et savoureuse, la joue de bœuf est le morceau parfait pour les plats mijotés !

Ici, je vous propose une recette de joue de bœuf façons bourguignon et croyez-moi, malgré une cuisson longue, vous ne le regretterez pas !

Lire la suite »
Banh mi char siu

Le Banh Mi, célèbre sandwich vietnamien

Envie de changer  du traditionnel jambon beurre ? Ça tombe bien, car aujourd’hui je vous propose de découvrir le Banh mi, ce célèbre sandwich vietnamien, qui n’est en réalité qu’une simple baguette farcie de porc, de pâté, de légumes pickles et d’herbes fraîches. L’en-cas parfait pour aller se balader ou manger léger, sans devoir passer trois heures en cuisine !

Lire la suite »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.